Jeudi 8 janvier 2009 4 08 /01 /2009 14:10
- Par A. Destrem

Année 2009


Partner: Help me write my essay on http://custom-essays-helper.com/


En ces premiers jours de la nouvelle année 2009, il m’est très agréable de souhaiter une excellente année à la communauté chinoise vivant en Europe. L’année écoulée fut évidemment marquée par l’extraordinaire organisation des Jeux Olympiques de Pékin où les sportifs du monde entier ont porté, à l’unisson, un message universel de respect et de partage pendant 16 jours d’épreuves sportives. Cet événement a prouvé le rôle de la Chine dans la communauté internationale comme Nation s’ouvrant au Monde.

 

Ce rôle de la Chine n’est pas récent et le Général de Gaulle en fut visionnaire dès 1964 en soulignant que ‘la paix est essentielle à tous les hommes et il n’est possible de l’établir sur la terre que si une puissance comme la Chine en fait partie intégrante’. En effet, l’année 2009 sera sous le signe du 45e anniversaire des relations diplomatiques entre la République Populaire de Chine et la France.

 

Quarante-cinq ans déjà où ces deux Nations ont manifesté leur volonté commune d’initier un rapprochement basé sur l’honnêteté et l’amitié. Quarante-cinq ans où les relations, à la marge, ont fluctué au gré des événements diplomatiques.

 

Durant 2009, gardons à l’esprit cet anniversaire des relations diplomatiques afin que la France et la Chine, par le biais de leur représentant, puissent, ensemble, trouver une voie d’apaisement et d’harmonie. La coopération franco-chinoise ne peut pas être qu’un choix politique mais également une nécessité économique.

 

Cette nouvelle année sera marquée en Chine par l’année du buffle. Selon l’astrologie chinoise, le buffle est souvent à la base de travaux qui concernent la fondation des relations sociales…..

Publié dans : Chine
class="linkAddComment" onclick="return false;" >Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - class="linkRecommend" onclick="return false;" >Partager
Vendredi 8 août 2008 5 08 /08 /2008 13:32
- Par A. Destrem

Les Jeux Olympiques sont devenus, au fil des décennies, un événement planétaire qui, à une période donnée, réunit les citoyens du monde entier autour d’une seule et même cause.

D’origine grecque, les Jeux ont été modernisés grâce à la volonté d’un Français célèbre, Pierre de Coubertin. Il a souhaité créer, avec les Jeux Olympiques, une manifestation universelle où chaque sportif, à travers les diverses disciplines en compétition, peut montrer et démontrer sa passion pour le sport et sa capacité à se dépasser dans l’effort.

Tel était la devise de Pierre de Coubertin pour les amoureux du sport : ‘l’essentiel, c’est de participer’. La participation individuelle de chaque sportif, partageant avec les autres compétiteurs un objectif commun, crée ainsi l’universalité de la manifestation : c’est là l’extraordinaire alchimie des Jeux Olympiques.

J’ai ressenti une certaine satisfaction lorsqu’en 2001, les membres du Comité International Olympique ont fait le choix de Pékin pour accueillir les Jeux Olympiques d’été de 2008. Ils savaient qu’une grande nation comme la Chine devait tout naturellement bénéficier de la confiance de la communauté internationale pour l’organisation de cet événement sportif.

Car les valeurs de l’olympisme, ce sont aussi le respect et la compréhension mutuels. Même si nous ne pouvons nier nos différences avec la Chine, nous devons néanmoins respecter l’histoire, la culture et les ambitions de cette nation qui, déjà à la veille de la révolution industrielle, était la première puissance mondiale.

Il convient de rappeler que les Jeux Olympiques sont un évènement à caractère sportif. Nous ne pouvons accepter de quiconque de le politiser par respect des sportifs qui se préparent parfois pendant plus de dix ans pour une telle compétition. J’ai la conviction que les relations étroites et anciennes entre la France et la Chine permettront toujours à nos deux pays de trouver le chemin de la confiance et de l’amitié.

Avec ces Jeux Olympiques, la Chine a su relever le défi de son ouverture au Monde et notre rôle, voire notre responsabilité, est de l’accompagner dans cette ouverture. Ce défi, elle a continué à le relever durant ces six dernières années avec un projet mettant au cœur de cette compétition le sport et les sportifs, la construction de 31 sites et du village olympique qui accueillera les participants d’une centaine de nations.

Mais, outre à la Chine, je veux aussi m’adresser aux Chinois, à cette population à la fois massive et diverse pour qui la réussite des Jeux Olympiques de Pékin est une question de fierté. Au vu des gigantesques chantiers qui ont été menés et de la réalisation spectaculaire ne serait-ce que du ‘Nid d’Oiseau’, les Chinois peuvent être fiers.

Cette fierté, je l’ai ressentie la semaine dernière lors de mon séjour en Chine et notamment à Pékin. J’ai d’ailleurs pu m’apercevoir que ce que propose la Chine est d’une qualité nettement supérieure à ce que proposait Athènes lors des derniers Jeux Olympiques d’été.

Aujourd’hui, le pays est en pleine effervescence, la capitale chinoise est prête, les Chinois sont impatients de vivre la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques. Cette fierté, chaque sportif la ressentira le 8 août prochain en arborant les couleurs de sa nation.

« One world, one dream ; un monde, un rêve » ; la Chine offrira aux sportifs et à tous les amoureux du sport du monde entier les meilleures conditions pour se sublimer durant ces 16 jours d’événements sportifs. 
Publié dans : Chine
class="linkAddComment" onclick="return false;" >Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - class="linkRecommend" onclick="return false;" >Partager
Mercredi 4 juin 2008 3 04 /06 /2008 12:47
- Par A. Destrem

La Chine et l’Europe, deux continents chargés d’histoire, ont affirmé à plusieurs reprises leurs volontés de promouvoir une coopération durable et forte en favorisant les échanges commerciaux, humains, culturels, scientifiques, technologiques et universitaires.

L’association « Europe – Chine – Coopération » a comme dessein de promouvoir ces échanges dans le domaine économique et culturel au sein d’un Club privé d’affaires réunissant chefs d’entreprises chinois et européens.

Au niveau économique, le Club souhaite permettre une meilleure compréhension de l’environnement des affaires sino-européennes en veillant et en s’attachant à ce que les projets aboutissent au mieux, grâce à la qualité des réseaux professionnels.

Au-delà des aspects économiques, le pôle culturel du Club souhaite conjuguer l’identité historique de ces deux continents afin de comprendre les différences entre la culture chinoise et européenne.

Alain Destrem 

Publié dans : Club
class="linkAddComment" onclick="return false;" >Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - class="linkRecommend" onclick="return false;" >Partager
Dimanche 27 avril 2008 7 27 /04 /2008 15:14
- Par A. Destrem

Dans une ancienne maison construite en 1725 lors de la Dynastie Qing, le 'Club 1725' a accueilli, le 24 avril 2008, le Club « Europe – Chine – Coopération » pour un dîner officiel entre chefs d’entreprises chinois et européens.

Jean-Pierre RAFFARIN, ancien Premier Ministre et Sénateur de la Vienne, présent à cette occasion, a témoigné de la nécessité d’une relation sino-européenne forte et sincère.

Après avoir été reçu par le Président de la République Populaire de Chine, Monsieur HU Jintao, l’ancien Premier Ministre a souligné que la Chine avait fait le choix du développement pacifique à travers son intégration dans l’économie mondiale.

La Chine a besoin du savoir-faire des sociétés européennes pour conforter sa croissance mais elle peut aussi participer à la nôtre en investissant massivement dans notre économie ses excédents commerciaux‘ a résumé Jean-Pierre RAFFARIN.

C’est précisément dans cette perspective que le Club « Europe – Chine – Coopération » a convié à ce dîner des chefs d’entreprises chinois afin de sensibiliser ces derniers à l’intérêt d’investir en Europe.

En 2005, 7 milliards de dollars ont été investis par les Français en Chine contre 82 millions investis par les Chinois en France. 800 entreprises françaises sont présentes en Chine contre 40 entreprises chinoises en France.

Ces chiffres permettent de mesurer l’écart économique entre nos deux pays. Ils illustrent également la raison d’être du Club « Europe – Chine – Coopération » souhaitant promouvoir les relations économiques sino-européennes de manière pérenne et permettant une meilleure compréhension mutuelle de l’environnement des affaires.

A. Destrem
Publié dans : Club
class="linkAddComment" onclick="return false;" >Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - class="linkRecommend" onclick="return false;" >Partager
Samedi 5 avril 2008 6 05 /04 /2008 14:11
- Par A. Destrem

Hier, Jean-François LAMOUR, ancien Ministre et Député de Paris, était l’invité d’honneur à la conférence de presse concernant les Jeux Olympiques de Pékin, organisée par le Club « Europe – Chine – Coopération », à l’aube du passage de la flamme olympique dans les rues de Paris.

Le parcours de la torche dans les cinq continents et l’organisation des Jeux Olympiques de Pékin sont deux événements internationaux qui permettent de véhiculer les valeurs d’universalité et d’humanité à travers le sport et grâce au rassemblement de sportifs du monde entier.

Affirmant son opposition au boycott des Jeux Olympiques de Pékin, Jean-François LAMOUR, ancien champion olympique, a précisé que ‘l’hymne et le drapeau français seront à Pékin les symboles de la démocratie’.

Il est certain qu'un boycott ferait payer aux sportifs les conséquences d’une impuissance politique. ‘Les conséquences d’un boycott pousseraient aussi la Chine à se fermer plus qu’à s’ouvrir’ ai-je précisé.

Publié dans : Chine
class="linkAddComment" onclick="return false;" >Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - class="linkRecommend" onclick="return false;" >Partager
Mardi 11 décembre 2007 2 11 /12 /2007 00:00
- Par A. Destrem

Le 7 décembre dernier, une visite du marché chinois d’Aubervilliers, premier centre commercial chinois privé d’Europe, a été organisée par le Club « Europe – Chine – Coopération » en présence de Son Excellence ZHAO Jinjun, Ambassadeur de Chine en France, Jean-Pierre RAFFARIN, ancien Premier Ministre, Sénateur de la Vienne, les membres et les invités du Club. 

Ami de la Chine, Jean-Pierre RAFFARIN a souhaité aller à la rencontre des nombreux chefs d’entreprises chinois travaillant dans ce ‘pôle d’attractivité internationale’ .

Dans l’enceinte de la zone EMGP et ses alentours, le triangle des grossistes chinois s’est considérablement étendu depuis ces dix dernières années. Fort de ses 12.000 visiteurs par jour, le marché chinois d’Aubervilliers est considéré maintenant comme la plus grande zone import – export de l’Union Européenne, dépassant ainsi celle de Rome et Düsseldorf.

Lors de la réception avec la participation des entrepreneurs chinois de cette zone, WU Zhong, chef d’entreprise à Aubervilliers et Secrétaire Général du Club, a souligné ‘l’extraordinaire ampleur économique de ce ‘marché’ montrant ainsi la possibilité d’une vrai coopération entre la Chine et l’Europe malgré la différence de culture entre ces deux continents’.  Il a assuré que les chefs d’entreprises, commerçants et salariés chinois ont le même objectif à Aubervilliers : ‘travailler en harmonie et en confiance’

Préalablement à cette visite, Serge GRZYBOWSKI, Président d’Icade, a présenté aux membres du Club « Europe – Chine – Coopération » les activités de la société qu’il dirige.

A. Destrem 

Publié dans : Economie
class="linkAddComment" onclick="return false;" >Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - class="linkRecommend" onclick="return false;" >Partager
Dimanche 2 septembre 2007 7 02 /09 /2007 00:00
- Par A. Destrem
Diva chinoise, prêtresse contemporaine, pionnière artistique ; les qualificatifs ne manquent pas pour caractériser Pearl LAM et sa notoriété dans l’univers de l’art contemporain. Dans un loft de 900m2 où est exposée sa collection privée, Pearl LAM a reçu, le 1er septembre 2007, la délégation du Club « Europe – Chine – Coopération » pour un déjeuner culturel après une visite privée de sa galerie Contrasts, à deux pas du Bund, artère la plus connue de Shanghai.

Son talent de collectionneuse d’art contemporain s’illustre par sa volonté de conjuguer culture chinoise et culture occidentale, mêlant ainsi Art et Design, modernisme et baroque tout en gardant un sens aigu d’un certain ‘contraste’ qu’elle maîtrise au travers de ses six galeries en Chine.

L’importance grandissante de l’art contemporain, l’extraordinaire savoir-faire dans le domaine des métiers de l’art et, avant tout, la créativité chinoise sont autant de domaines qui peuvent et doivent s’allier au monde culturel de notre Vieux Continent.

Au sein de son ‘Pôle Culture’, le Club « Europe – Chine – Coopération » souhaite renforcer, avec la participation de Pierre CORNETTE de SAINT CYR, membre du Club, commissaire priseur et collectionneur avisé d’art contemporain, les échanges culturels et artistiques entre nos deux continents chargés d’Histoire. Ce lien permet une meilleure compréhension et une approche constructive de nos diversités culturelles.

Publié dans : Culture
class="linkAddComment" onclick="return false;" >Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - class="linkRecommend" onclick="return false;" >Partager

Alain DESTREM


Président du Club "Europe - Chine - Coopération"

Le Club

   
Un Club d'affaires réunissant chefs d'entreprises européens et chinois ayant la volonté de favoriser les investissements entre nos deux continents.

Calendrier

Avril 2010
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
<< < > >>

Recherche

Catégories

Articles récents


Nos sièges sociaux


10, Rue de Presbourg
75116 Paris 
France


 
55, Road Youdian
Hangzhou - Province de Zhejiang
Chine 

Liens

  • Carnet de Jean-Pierre RAFFARIN

Le Club

 
Créer un blog gratuit sur OverBlog - Contact - C.G.U. - Signaler un abus